Forum sur le sommeil des enfants et les difficultés rencontrées. Lieu d'échanges, de conseils, d'aide et de soutien pour tous les parents.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Léa, pas toujours facile d'être une grande soeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zabounette
Indispensable
Indispensable


Nombre de messages : 675
Age : 46
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Léa, pas toujours facile d'être une grande soeur   Mer 16 Déc - 15:53

Voilà comment ça s’est passé avec Léa…
Nous avons attendu le 4ème mois de grossesse (comme j’avais fait une fausse couche avant) pour le dire vraiment à Léa. Bien avant elle m’avait dit « toi tu as un bébé dans ton ventre »…je ne l’avais pas contredite mais je n’avais pas relevé.
On n’en a pas parlé trop souvent au début puis j’ai commencé à lui en parler plus vers 6 mois de grossesse car j’étais écartée et je ne travaillais plus…Je lui ai expliqué comment ça s’était passé avec elle, je lui ai expliqué que le bébé allait me prendre bcp de temps et qu’elle risquait de se sentir abandonnée, qu’on l’aimait toujours très fort….
Je lui ai aussi expliqué que j’allais devoir rester quelques jours à la maternité et qu’elle viendrait me voir tous les jours…
Quand Sofia est née, elle semblait contente et à la maternité avait du mal que les autres personnes s’approchent de sa petite sœur, je l’ai fait participer à bcp de choses tout de suite,…
J’ai aussi présenté Léa à Sofia en disant : je te présente ta grande sœur Léa, tu as de la chance car elle te fait de la place pour que ton papa et ta maman puissent s’occuper de toi, elle va t’apprendre plein de choses…. » Léa était super fière.
Nous sommes tous rentrés à la maison et Léa a régressé dans certains domaines : le langage, le sommeil, son autonomie… Nous l’avons laissé faire et l’avons soutenue.
J’essaye depuis le début de lui consacrer des moments à elle seule et son papa aussi.

Malgré tout cela il y a bien sûr eu des moments difficiles où Léa faisait de grosses crises, voulait me frapper…a essayé de frapper Sofia à 2 reprises et a réussi 1 fois… A ce moment là, je l’ai repoussée en lui disant que c’était pour protéger Sofia que je le faisais et non parce que je ne l’aimais pas… Elle m’a suivie dans toute la maison en rage et étant très émotive j’ai fondu en larmes et Léa m’a demandé pourquoi je pleurais : je lui ai donc répondu que j’avais eu peur pour Sofia et que j’étais triste parce qu’elle était triste, que j’aimerais pouvoir me donner à 100% à toutes les deux …nous avons donc pleuré toutes les deux…ça nous a fait bcp de bien.
Je l’ai encouragée à dire ce qui n’allait pas plutôt que de frapper…
Depuis elle exprime verbalement : « maman j’ai besoin de toi, maman j’en ai marre que Sofia soit toujours dans tes bras…maman je veux un câlin… »

Certains jours, je trouve la situation très frustrante, j’aimerais me consacrer totalement à toutes les deux. Dur de choisir entre Léa qui me réclame haut et fort et entre Sofia qui hurle dans les bras de quelqu’un d’autre et ne se calme que dans les miens…
J’ai eu souvent envie de venir poster dans ces moments là…mais pas le temps !

Voilà, j’aurais aimé avoir vos témoignages sur les réactions de vos petits bouts face à un petit frère ou une petite sœur… et ce que vous avez fait.

Merci


PS : avez vous aussi des problèmes d'affichage avec émticones, les photos... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cigogne
Indispensable
Indispensable


Nombre de messages : 1274
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Léa, pas toujours facile d'être une grande soeur   Mer 16 Déc - 17:01

Coucou Zabounette,

Pas facile, en effet...

Ici, Armand est né quand Esther avait 2 ans et 10 mois. Les débuts ont été très faciles : mon mari est resté présent à la maison pendant un mois après la naissance et Esther a passé beaucoup de temps avec lui.
Globalement, je suis restée ce premier mois au lit avec mon bébé !
Repos !

Ensuite, Armand a passé beaucoup de temps dans l'écharpe ; du lever au coucher. Il en redescendait pour les tétées.
Je l'ai porté dans le dos à partir de 5 semaines.

Esther ne le "voyait" pas : je pouvais jouer avec elle, rester près d'elle, sortir au parc... sans que bébé ne "gêne".
Du coup, je n'ai pas ressenti de malaise à ce moment là.

c'est autour des un an d'Armand que l'ambiance s'est un peu gâtée : Armand partait à la découverte du monde, et notamment du monde de sa grande soeur... qui a eu du mal à voir arriver ce petit envahisseur.
Il y a eu des moments tendus, des portes qui claquent, des cris, des crises. Des "je veux qu'il meure".

Esther a demandé que son frère vienne dormir dans sa chambre quand il avait environ 20 mois. Depuis qu'ils dorment ensemble, on sent davantage de liens entre eux, plus de complicité.
Là, ils sont tous les deux en train d'installer une table, des chaises et de "préparer" le thé ! je suis leur invitée et ils m'attendent ! Wink

Courage Zabounette ! continue comme tu le fais : tu es une super maman !

Gros bisous,

Cigogne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabounette
Indispensable
Indispensable


Nombre de messages : 675
Age : 46
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Léa, pas toujours facile d'être une grande soeur   Mer 16 Déc - 17:23

Oh super Cigogne...je pensais qu'il devait être bcp plus grand pour aller dans le dos...c'est une super idée !

Ce que j'ai oublié de dire c'est qu'il y a eu bcp de changements pour elle : déménagement, départ de son grand frère, nouvelle école, vivre avec papy et mamy, voir moins son nono qu'elle adore, une petite soeur, et son papa qui travaille bcp dans la nouvelle construction + son boulot...donc je trouve qu'elle ne s'en sort pas trop mal avec tout ça.

Encore merci

Zabou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Léa, pas toujours facile d'être une grande soeur   Aujourd'hui à 9:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Léa, pas toujours facile d'être une grande soeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie de couple, c'est pas toujours facile...
» ISOFIX : siège auto pas toujours facile à installer
» Plusieurs traductions pour tatouage
» Toujours dans la pâte à sel!!!!!
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM - Le sommeil et nos enfants :: Espace libre-
Sauter vers: