Forum sur le sommeil des enfants et les difficultés rencontrées. Lieu d'échanges, de conseils, d'aide et de soutien pour tous les parents.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
miesele
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Jeu 5 Juil - 0:36

Ce Post est également dans le forum sieste. Ma petite Céleste a 4 mois1/2

*******

Merci bcp pour ta réponse mélodie.

Cela me rassure pour le présent, et je sens au fond de moi tout le bien être que cela apporte à ma fille d'être au sein quand elle le souhaite.
Ce qui m'inquiète, c'est comment ferais-je quand ma fille sera sevrée?? je compte le faire pour ses 6 mois révolus, soit vers le 15 août. La journée, j'aurai tjs l'écharpe et les promenades ms le soir???

J'ai essayé depuis hier une "méthode" que j'ai trouvé ds un bouquin... une horreur il faut laisser l'enfant 5 minutes dans son lit avant d'intervenir si pleurs, puis rajouter 5 mn par jour. Au bout de 7 jours (soit 35 mn) le bébé est sensé dormir... c'était le 2ème jour aujourd'hui.

Ce matin dc, décidée à ne pas craquer (je me dis, 7 jours, qu'est-ce que c'est??), je laisse ma fille dans son lit 10mn, tout en restant à côté d'elle en lui parlant, la caressant. Bien sûr pleurs, au bout des 10mn je la prends dans mes bras et la repose pour 10 mn sup.... dès que je la mets dans son lit, elle repleure et là, au bout de 7 mn, spasmes du sanglot (ce qu'elle fait parfois).
J'allais récupérer ma fille, et elle se fait vomir (jamais fait...) l'horreur pour moi qui me suis tjs refusée à laisser pleurer ma fille. Je l'ai prise dans mes bras pour la consoler, lui ai offert ensuite le sein, puis ma fille s'est endormie sur moi 1 heure, épuisée de colère et de chagrin. tu imagines ma culpabilité... ms également mon inquiètude car tout à coup, je me suis projetée ds le futur, avec couchers sans sein... Peut être que j'anticipe trop...

Quel est votre avis et vos expériences sur le sevrage par rapport au coucher?

Avez vous expérimenté ce genre de "méthode pour apprendre à dormir"? Ca marche? m'y suis-je mal prise pour en arriver à cette extrêmité.

Merci d'avance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cigogne
Indispensable
Indispensable


Nombre de messages : 1274
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Jeu 5 Juil - 14:52

Je ne saurais pas te répondre. Ma fille n'a plus voulu du sein pour s'endormir quand elle avait 25 mois... comme c'est elle qui a fait ce choix, je ne me suis pas fait de souci. ( elle a continué à téter par ailleurs, mais plus à ce moment là )
Comme toi, j'ai toujours refusé de laisser pleurer mon enfant pour lui apprendre ( quoi que ce soit d'ailleurs : je ne pense pas que les larmes, la tristesse, le désespoir... et l'épuisement puissent être des moteurs d'apprentissage ).

Je voulais seulement te souhaiter bon courage : le sevrage est un moment délicat et je sens à ton message qu'il implique aussi beaucoup d'autres choses dans votre quotidien.

Cigogne, maman d'Esther, 3 ans et d'Armand, 10 semaines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie
Fidèle
Fidèle


Nombre de messages : 67
Age : 40
Localisation : 78 LE CHESNAY
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Jeu 5 Juil - 18:03

Es-tu obligé de la sevrer si tôt? Dois-tu reprendre le travail?
J'ai continué à allaiter tout en travaillant. Ma fille à 11 mois, elle est toujours allaité alors que je travaille 39 heures/ semaine. On peut en parler si tu veux.
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miesele
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Sam 7 Juil - 1:07

Merci pour vos 2 témoignages.

Je suis en congé parental, j'ai dc tout mon temps à consacrer à ma fille et je veux vraiment lui donner ce qu'il y a de mieux.

Je souhaite en fait sevrer ma fille du sein mais continuer à lui donner mon lait (en le tirant). A 6 mois ou plus tard progressivement si ma fille n'est pas prête, j'introduirai des aliments solides, et le lait sera le mien ms en bib. C'est jouable d'après vous? Bien sûr, je ferai tjs des tétées calin si besoin.

En fait, ce choix est motivé par 2 choses: possibilité de faire garder ma fille, par une de ses grands-mères par ex qui est un peu agée et qui souhaite en profiter un max ms surtout pour être tout à fait franche parce que la tétée du soir S'ETERNISE et cela me pèse.

Pour vous expliquer un soir "classique":
- 19h00 à 19h45: bain + change en pij + jeu calme si besoin
- bien souvent, céleste qui dort peu la journée tombe vers 19h45/20h00 et réclame le sein pour partir vers le sommeil, et cela dure 45mn/1h jusqu'à 2 heures... Céleste s'endort dc bien svt à 22h00, ms parfois avec les réveils après l'avoir couchée ou l'impossibilité de la décoller du sein, je suis parfois prise de 19h00 à 23h00 par ma fille et cela commence à me peser car quand j'ai fini, je n'ai qu'une envie, me coucher et je ne profite pas de mon mari, ni de ma soirée tout simplement.
Auriez-vous des trucs pour que cela se passe plus vite, retarder par ex la tétée du soir? j'y ai pensé ms ma fille ne dort déjà pas bcp, et je ne souhaite pas interrompre son demi-sommeil au sein ms peut-être est-ce la solution. Le pédiatre me conseille de la laisser s'endormir au sein jusqu'à ce qu'elle ne s'endorme plus d'elle même et qu'elle soit calme quand on la met dans son lit. Etant donné les expériences de la journée, cela me semble difficile ms bon...

Vous imaginez mon appréhension concernant le sevrage car j'imagine que ma fille de ne restera pas 2h00 au bib.
Comment passer en transition sur les bib?
Quelqu'un a-t-il une expérience similaire?

Ce n'est pas le fait d'allaiter qui me pèse ms le fait que cela dure si longtemps pour le coucher. En même temps, je me dis que c'est sans doute la tétée du coucher qui restera le plus longtemps alors.

J'espère ne pas vous choquer dans mes propos vous qui avez allaité longtemps vos enfants ms c'est mon choix et mon ressenti.
Quoiqu'il en soit, le bien-être de ma fille passe avant tout et je veux que tout se passe en douceur, même si cela prend du temps c'est pourquoi j'ai besoin de vos petits trucs

J'attends vos réponses, à bientôt .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mademizo
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 9
Age : 42
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Sam 7 Juil - 22:41

ce dont je peux témoigner, c'est que pour mon fils (qui a 27 mois et fait ses nuits depuis une semaine maintenant), la tétée d'endormissement a été à l'origine de tous nos problèmes la nuit... en fait, il avait fait une association s'endormir=bib et ne parvenait donc pas à se rendormir sans, c'était devenu un "automatisme de contrôle". quand nous sommes enfin parvenus à supprimer cette habitude, la route vers les nuits s'est enfin ouverte... je pense qu'un bébé a besoin de pleurer pour se décharger de ses tensions. par contre, je ne pense pas qu'il faille le laisser pleurer seul, au contraire, être là avec lui, l'écouter, lui donner de l'attention, le prendre contre soi, mais pas tenter de stopper ses pleurs. il en a besoin pour s'apaiser.
c'est sa façon de se libérer de ses sentiments négatifs, des tensions accumulés. après, il se sent mieux et peut trouver un chemin vers le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miesele
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Lun 9 Juil - 0:19

merci pour ta réponse mademizo!
en effet il est clair que ma fille associe tétée du soir et dodo, ms elle a d'autres association comme poussette = dodo, bras en marchant = dodo et écharpe = dodo. Le sein n'est pas son seul moyen de dormir dc je ne désespère pas d'ajouter une autre asso: lit=dodo Wink
Avant la tétée du soir, je fais tout un rituel, qui pour l'instant ne sert pas (car si je l'allaite dvt la télé, elle s'endort pareil), ms me servira je pense pour le futur: change dans la chambre avec veilleuse + bain + pyj et turbulette dans la chambre avec veilleuse, jeu calme dans la chambre + tétée ds la chambre avec petite musique. Bon, quand le sommeil est trop long à venir (+ d'1h30... Suspect ), je finis dans la salle, j'avoue!
Tu ne me dis pas comment tu as fait pour casser le mécanismechez ton fils. Dis moi tout, ça m'intéresse!
Pour les pleurs, je suis ok, mais pas si cela aboutit sur des spasmes ou vomissements comme le fait ma fille, alors que je ne la laisse pas pleurer seule pourtant!
En y réfléchissant ces derniers jours, je me suis rendue compte qu'ormis la tétée/dodo, les autres modes ont été difficiles à introduire: pour l'écharpe et la poussette, céleste hurlait au début, puis petit à petit, elle a compris que c'était positif pour elle. Il faut choisir le bon moment (pas trop tôt, ni trop tard car énervée) et recommencer tous les jours, progressivement...
j'essaye cela de mon côté, vous tiens au courant et attends tes tuyaus mademizo, ou ceux de tout autre personne!
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mademizo
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 9
Age : 42
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Lun 16 Juil - 23:29

en fait, j'ai tout simplement cessé de donner un bib le soir juste avant le coucher. je lui donne environ 1h avant maintenant, il joue, il pense à autre chose et quand il va au lit, il s'endort tout seul. pour le bib du petit matin, nous l'avons tout bonnement supprimé et contre toute attente, Milan a très bien supporté.
le seul inconvéniant, c'est qu'il ne se rendort plus après le bib du matin qu'il prend vers 7h. il fait des nuits 20.30-7h à peu près. avant il s'éveillait vers 5h pour son bib et se rendormait jusque 9h facilement... mais je pense qu'un sommeil non interrompu est préférable pour tout le monde et ce mode de fonctionnement donnait lieu à des réveils nocturnes fréquents, difficiles à résoudre autrement qu'en donnant un bib.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miesele
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Jeu 19 Juil - 15:40

Bonjour à toutes,

J'ai vu la semaine dernière ma pédiatre qui est top. queen
Elle m'a dit qu'il fallait absolument que j'explique tout à ma fille, avant de la mettre dans le lit, et non pas une fois dans le lit, lui dire que je l'aime; que ce n'est pas un abandon... la rassurer de cette situation qu'elle ne comprend pas.

Elle m'a également demandé de lui donner un doudou que je devais porter sur ma peau au maximum, mais pas seulement un doudou pour aller dans le lit, mais au contraire, le prendre pour plein de moments agréables entre ma fille et moi: lors de la tétée, quand je la porte, quand je la promène. Ca c'est vraiment le SUPER TRUC , tellement logique mais auquel il fallait penser! ainsi le doudou n'est pas associé uniquement à quelque chose de désagréable.

Ma pédiatre prône un sevrage en remplaçant progressivement les tétées par des aliments solides, sans passer par le biberon, et ça aussi je trouve cela top.

Pour le soir, elle m'a dit que c'était trop tôt, qu'on ne pouvait pas tout régler en même tremps, que l'on verrait cela en septembre.
Actuellement ma fille dort dans dans son lit: , j'ai continué à appliquer la méthode: 5mn de pleurs, avec 5 mn supplémentaires par jour avec maximum de 35 mn (j'en suis à 30 mn avant d'intervenir).

J'avoue que j'aurai préféré une méthode plus soft Crying or Very sad , mais j'ai bien pris soin de communiquer avec ma fille avant de la mettre dans le lit, puis je discute toujours longuement après l'avoir mise dans le lit.
Ma pédiatre a aussi senti que j'avais été stressée lors de la grossesse (2 décollements du placenta à 4 mois et 8 mois...) et m'a demandé d'expliquer tout cela à ma fille.

En allant voir quelques discussions sur le forum, je suis tombée sur une réponse de Cigogne qui m'a tout fait comprendre: elle expliquait que les bébés sentaient quand on était pas bien mais ne comprenaient pas et culpabilisaient. Alors, ils deviennent crampon avec maman: j'ai alors réalisé que cela fait 2 mois que je suis très fatiguée, parfois très irritable, parfois le moral à zéro.. et que cela ma céleste devait le ressentir!
J'ai donc eu une autre conversation avec ma fille à ce sujet!
Alors merci Cigogne de m'avoir éclairée!

J'attends aussi mon livre "un sommeil paisible et sans pleurs" ms qui ne sera republié que fin août!! No à voir tous les témoignages de maman, j'aurai tellement aimé l'avoir dès maintenant!

A bientôt pour l'évolution du sommeil de ma fille!

ps: céleste vient de réveillée (en pleurs ms bon... soyons patients) après un peu + de 30 mn!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c-line21
Fidèle
Fidèle


Nombre de messages : 92
Age : 43
Localisation : BOURGOGNE
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Ven 20 Juil - 12:49

Bonjour !
Juste une petite remarque concernant ce que tu as écrit parce que, malheureusement, je ne peux pas te donner de conseils : je n'ai allaité ma fille que deux mois...
Effectivement, les enfants sont de vrais éponges : depuis 3 mois que les nuits de Margot sont passées d'"acceptables" à "désespérantes" et donc que nous dormons très peu, ma fille ne me lâche plus, elle est toujours en demande de câlins, me dit continuellement "je t'aime"... elle mettait même un petit tapis devant la porte de la salle de bains pour attendre que j'ai terminé de me laver ! Shocked Je l'ai même vu s'asseoir sur mes pieds pendant que je me séchais les cheveux !! On ne sait jamais, des fois que je parte...
Mais depuis une semaine que nous dormons mieux et que je suis donc beaucoup moins stressée, elle accepte que son papa s'occupe d'elle le matin et ne me réclame plus en hurlant !!
Tout ça pour confirmer que OUI, Cigogne a raison !!! Merci Cigogne pour tes conseils éclairés !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
meki
Incontournable
Incontournable


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Dim 22 Juil - 19:35

bonjour, miesele,

je suis meki maman d'Asiane qui a 14 mois allaitée jusqu'a 13mois, ma puce réagissait exactement de la même maniere que la tienne pour la tétée du soir et les sieste rare qu'elle faisait, a 6 mois, sa premiere sieste de 1h30 dans son lit a 12 mois, et elle commence de temps en temps à s'endormir seule.

Pour nous le sevrage et venu d'elle, donc pour s'endormir le soir, plusieurs solutions qui sont décidées par elle car lorsqu'elle a mal aux dents c bib de boisson de riz ou d'amande et 10 mn à la bercée, dans se cas elle ne trouve pas le sommeil seule,et se reveille en général 1 fois il y a des jours ou elle a besoin de pleurer, dans mes bras avant de dormir et là cela prend 30 mn environ, puis 10mn pour etre sur qu'elle est bien endormie,rarement quand elle fait c dents, mais souvent apres une journée mouvementée ou quand elle a été tres stimulé.

Dans les jours ou tout va bien elle tourne et vire dans nos bras, donc nous la mettons au lit gros calin, histoire et elle s'endore seule en gazouillant et dort toute la nuit.

Voilà nous nous sommes adapter a elle, j'ai lu pas mal de bouquin conseillé par cigogne qui m'on énormement aidé a me sentir a l'aise avec mes choix, je ne les suis pas tous à la lettre je les adapte selon les circonstances bon courage a vous pour la suite...

Meki maman d'Asiane 14 mois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valou
Indispensable
Indispensable


Nombre de messages : 453
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Ven 28 Mai - 16:28

Bonjour tout le monde,
je reprends ce post car je suis un peu en phase de questionnement par rapport à un sevrage partiel ou total, je ne sais pas très bien.
Océane a maintenant 20 mois et je l'allaite toujours à la demande dans la journée, pour les endormissements et la nuit bien sûr...
Les tétées d'endormissement commencent à me peser un peu lorsqu'elles s'éternisent le soir et aussi parce que je me sens obligée d'être là pour son coucher et n'ose pas la faire garder le soir, sauf à son papa...
Mais ce qui commence à me peser vraiment c'est qu'Océane demande à téter n'importe où, dans la rue, chez des amis, à table... parce qu'elle est fatiguée, qu'elle s'ennuie, qu'elle est impressionnée parce qu'il y a du monde, ou qu'elle a faim ou soif tout simplement.
Jusqu'à maintenant je ne lui ai jamais dit non, sauf à être en voiture ou sur mon vélo, mais j'aimerais ne plus me sentir obligée de l'allaiter si cela ne me convient pas à un moment donné et je ne sais pas comment m'y prendre pour lui dire non, j'ai l'impression de lui refuser un câlin ou un bisou, c'est assez dur pour moi...
Certaines d'entre vous ont-elles vécu une situation similaire? vos témoignages/conseils sont les bienvenus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cigogne
Indispensable
Indispensable


Nombre de messages : 1274
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Ven 28 Mai - 19:13

Tu trouveras de nombreuses pistes dans deux livres extraordinaires sur l'allaitement des plus grands :
- La mère, le bambin et l'allaitement
- Quand l'allaitement se termine, le sevrage

Pour te donner mon expérience sur chacun des points que tu évoques :
- le coucher : j'ai toujours donné le sein à mes enfants pour s'endormir, et je me suis toujours étonnée de la facilité avec laquelle ils ont pu s'en passer le jour où je ne pouvais pas être présente ! dans les cas où je ne suis pas là, je pose des mots, pour dire que je serai absente, pour raconter comment se passera la soirée et l'endormissement sans moi...
et à chaque fois, le papa a toujours dit que ça s'était passé "comme sur des roulettes" !

et pour Armand, maintenant qu'il est gardé - en raison de ma reprise de travail - tatie est étonnée par la rapidité avec laquelle il s'endort ! Wink

Pour les longues soirées, j'ai trouvé aussi que vers 18 mois /2 ans, les tétées du soir s'allongeaient ( pour mes deux enfants d'ailleurs !). Et pour les deux, le papa a pris le relai à partir de ce moment là : je donnais la tétée et papa venait accompagner mes loulous dans le sommeil...
ou alors, on restait tous ensemble dans le salon pour que le bambin profite de la tétée et que je profite de papa...
ou papa venait papoter avec moi pendant la tétée du bambin, qui finissait par s'endormir !

Pour les tétées en public, à partir d'un an, nous avons utilisé un "code" avec Esther pour que ses demandes passent inaperçues en public, et pour que je puisse lui dire si c'était possible ou pas. Le bambin peut ajourner la tétée si sa demande n'est pas pressante.
Je m'arrangeais aussi pour proposer avant de partir afin qu'elle aie "le réservoir affective et lacté plein" avant de partir. Et je mettais des mots sur ce qui allait se passer :
"on va voir mamie ; chez mamie, ce n'est pas possible de téter dans le salon. Tu me demandes "Toudou" et on va dans la chambre, tu comprends ?"
Mes beaux parents sont anti-allaitement et je ne voulais pas les choquer, les froisser et les gêner : à partir d'un an, ils ne savaient plus ce qui se passait.
Pour Armand, l'échéance a augmenté : c'est à partir de 2 ans que les tétées sont devenues "privées", même s'ils savent - à demi mots - qu'il est toujours allaité.
Dans les lieux publics, je préviens mes enfants des limites à respecter pour les tétées en leur rappelant où ça sera possible de téter.

Voili voilo notre expérience en la matière.

Cigogne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valou
Indispensable
Indispensable


Nombre de messages : 453
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Ven 28 Mai - 23:59

merci cigogne, ça aide de savoir comment ça peut se passer, je me suis rendue compte que depuis que j'ose dire à Océane que la tétée n'est pas possible à tout moment elle râle un peu parce qu'elle n'a pas l'habitude mais elle a déjà l'air d'avoir intégré le changement et demande maintenant avant de me déshabiller pour téter... cheers
je vais voir comment on évolue pour le soir, il faut que je me rassure sur le fait que tant que je lui explique et que j'accepte ses réactions dans le calme je ne vais pas la traumatiser... Rolling Eyes
Je vais voir le livre sur le sevrage et je vous tiens au courant. C'est une étape vraiment délicate mais je sens qu'elle est nécessaire si on veut continuer à vivre cet allaitement sereinement!
Bonne nuit lactée à toutes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir   Aujourd'hui à 7:54

Revenir en haut Aller en bas
 
J'appréhende le sevrage pour l'endormissement du soir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» des idées pour l'endormissement svp
» comment se passe l'endormissement pour les siestes ?
» conseil pour arrêt allaitement
» sein et endormissement
» L'endormissement le soir (enfant de 3 ans et demi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM - Le sommeil et nos enfants :: L'allaitement maternel et le sommeil-
Sauter vers: