Forum sur le sommeil des enfants et les difficultés rencontrées. Lieu d'échanges, de conseils, d'aide et de soutien pour tous les parents.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les pleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrée
Habitué
Habitué


Nombre de messages : 39
Age : 43
Localisation : Québec
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: les pleurs   Lun 5 Juin - 3:28

Mon garçon a 9 mois. Ça fait depuis peu que je le laisse dormir dans sa chambre et dans son lit. Il a commencé graduellement, en dormant durant la journée, maintenant il y est tout le temps. Le soir je le couche toujours vers 20h30, 21h, quand ça va bien.... il se réveille toujours vers 22h30 et 1h30... dès fois les heures varies, mais c'est toujours au moins deux fois par nuit. Ces jours-ci il fait des dents, donc, je me dis que le mal de dent le réveille. J'avais pris pour habitude de le coucher avec moi... le papa étant pas là la plus part du temps, ça faisait mon affaire autant à lui qu'à moi... cependant l'entourage commence à me dire, tu le gâtes trop...il prend de mauvaises habitudes...il faut le laisser pleurer, un enfant faut que ça pleure et bla bla, à mes premiers les commentaires me :twisted: maintenant, ça me choque pas , mais ça m'énerve Rolling Eyes J'ai décidé d'écouter mon coeur de maman et maintenant, je me lève quand il pleure, je le berce... dès fois je m'endors avec lui et je le recouche dans son lit. Je le couche plus avec moi dans le lit... je veux qu'il aime son lit et qu'il apprenne a bien dormir dedans, mais j'irai toujours le chercher lorsqu,il pleurera, car pour moi c'est important que mon enfant se sente en sécurité et aimé. Et apres tout, je me dis que c'est mon enfants à moi et ça ne regarde personne d'autres, c'est pas eux qui se lèvent la nuit. Smile Ah oui, faut que j'ajoute que le jour aussi je prends mon enfant quand il pleure Wink

Pour parler un peu des plus vieilles, Genevieve a toujours dormi dans sa chambre et jamais je n'ai eu de problème avec elle la nuit à part au début... les 4 premiers jours de vie, elle les a fait en pleurant...la nuit. Je l'ai bercer, promener, j'ai chanter, son père a pris le relais, apres 4 nuits, finit les pleurs,elle dormait de 21h30 à 8h Shocked c'était un vrai charme... Je me disais super si mes enfants sont tous comme ça.... je me trompais Laughing Ariane, a dormi dans notre chambre, faute d'espace... elle dormait dans un petit lit à côté du notre, je la prennais pour l'allaiter au besoin, très pratique en passant. Ariane a mis 1 an avant de faire des nuit complètes, et avec elle j'ai écouté l'entourage et jài finit par la laisser pleurer, première nuit ça a duré 30 minutes, les 30 pire minutes de ma vie, mon conjoint était là pour me soutenir, mais je regrette de ne pas avoir écouté mon coeur de maman. Apres 3 soirs, elle faisait ses nuits mais je m'en suis toujours voulu de ne pas avoir écouter mon instinc.... c'est pour ça qu,avec Gabriel je ne veut pas le laisser pleurer, c'est le dernier en plus alors................

Bon, voilà, c'était mon petit témoignage sur le sujet. j'ai été longue, mais j'ai tout dit je crois Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sevlioromainléa
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 3
Age : 39
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Lun 5 Juin - 11:43

Kikou,

Je crois qu'il faut faire ce que l'on ressent et ne pas tjs écouter les gens.
Bon moi pour Léa c'est une ptite fille adorable, pour le moment aucun problème, pas de pleurs en la couchant ect.....
Pour Romain non plus jusqu'a +- 10 mois ou ce fût un peu plus dur mais ça a quand même été Wink
Byzzz
Sev.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue
Adepte
Adepte


Nombre de messages : 11
Age : 39
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Lun 5 Juin - 12:15

Ben voilà, chez nous c'est toutes les nuits, vers 1h ou 2h du matin, lucas debout dans son lit pleure.
J'y vais, le recouche, le rassure, je pars me recoucher, il pleure un moment puis se rendort, parfois pour le restant de la nuit, parfois pour une heure ou deux et ça recommence.
Il fait ça depuis deux semaines, je pensais que c'était le changement de section à la crèche qui le perturbait mais il continue, alors je pense aux dents... je ne sais pas quoi faire. Il dormait si bien depuis deux mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hélène
Incontournable
Incontournable


Nombre de messages : 136
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Lun 5 Juin - 12:54

Tortue a écrit:
Ben voilà, chez nous c'est toutes les nuits, vers 1h ou 2h du matin, lucas debout dans son lit pleure.
J'y vais, le recouche, le rassure, je pars me recoucher, il pleure un moment puis se rendort, parfois pour le restant de la nuit, parfois pour une heure ou deux et ça recommence.
Il fait ça depuis deux semaines, je pensais que c'était le changement de section à la crèche qui le perturbait mais il continue, alors je pense aux dents... je ne sais pas quoi faire. Il dormait si bien depuis deux mois.

Pareil chez nous, c'est souvent à ce moment là qu'il se réveille, un bisou et ça repart jusqu'à la fin de la nuit...........je vise aussi les dents parce qu'il n'en a aucune à 10 mois Rolling Eyes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clochette
Admin


Nombre de messages : 1081
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Lun 5 Juin - 21:46

Bonjour les petites mamans !

Tout d'abord je suis heureuse de vous accueillir sur ce forum et j'éspère de tout coeur que ce forum répondra à vos attentes ...

Au sujet des pleurs, il faut savoir que beaucoup d'enfants pleurent le soir et pour s'endormir et ce n'est pas toujours un appel à l'aide ... là est toute la difficulté !
En effet, c'est le seul moyen d'expression des bébés mais c'est aussi une façon de se " décharger " de la tension accumulée la journée ( vous avez sans aucun doute remarqué qu'après une dure journée votre petit pleurait beaucoup plus le soir ...). le bébé a besoin de "décompresser " de temps en temps (comme nous ! ) et il est important de le laisser faire.
Quand aux pleurs qui sont liés à un besoin ( faim, soif, douleur, peur, mal-être, ...) il est effectivement nécessaire d'y répondre.
Vous n'en ferez pas des enfants gâtés pour autant mais des enfants qui auront confiance en vous car ils sauront qu'en cas de besoin ils pourront toujours compter sur votre soutien et réconfort. Déculpabilisez- vous, n'écoutez pas votre entourage mais continuez à faire confiance à votre coeur de maman !

Maintenant, les pleurs qui vous posent le plus de problèmes ont l'air d'être essentiellement la nuit. Tout dépend de ce que vous souhaitez réellement faire ...
> Vous voulez cesser les pleurs à tout prix: consolez- le, cajolez-le, redonnez-lui ses doudous, répondez à ses attentes et pourquoi pas continuez ou faites du co-dodo ... Pas de culpabilité à avoir non plus si cette solution convient à toute la famille : bébé mais aussi et surtout maman et papa ! ( un sujet est ouvert spécialement sur cette pratique ).
> Vous voudriez que votre enfant apprenne à se rendormir sans votre présence... ça ne se fera pas sans quelques pleurs mais pourquoi pas tenter l'expèrience si vous en êtes vraiment décidées !

Si votre enfant n'a rien de particulier qui pourrait l'empêcher de dormir ( faim, douleur, angoisse,...), alors je vous conseille d'utiliser la méthode du Dr Marie Thirion ainsi que du Dr Marie Josephe Challamel (spécialiste du sommeil de l'enfant ) :

> Faire un petit rituel de coucher qui ne s'éternise pas
> Le premier soir ( et la première nuit ), à chaque fois qu'il se réveille (ou s'il a du mal à s'endormir ), le laisser pleurer 5 mn puis aller le voir sans allumer la lumière, sans le sortir du lit. Lui redonner ses doudous, le rassurer et repartir ( ne pas rester plus de 2 ou 3 mn )
> compter 1 intervalle de 10 mn avant de retourner le voir (s'il pleure toujours) jusqu'à ce qu'il s'endorme de lui même.
> Le lendemain, la même chose sauf qu'il faut attendre 10 mn au départ puis faire des intervalles de 15 mn.
> à partir du 3ème jours ainsi que les suivants, attendre 15 mn au départ puis faire des intervalles de 20 mn.


Voilà le principe : " Si l'on va voir l"enfant, c'est pour le rassurer pas nécessairement pour qu'il s'arrête de pleurer, ni pour l'aider à dormir. Il comprend que ce n'est pas la peine de se battre, découvre qu'il peut s'endormir seul et accepte sans lutte supplémentaire ce nouveau mode d'endormissement ".
Votre enfant ne vous en voudra pas de le laisser un peu pleurer car vous répondrez à ses attentes en allant le voir à chaque fois et cela suffira à le rassurer (même si les pleurs ne cessent pas ). Cette méthode a fait ses preuves et l'enfant fait souvent ses nuits en à peine 1 semaine ...
Parlez-en avec lui et expliquez lui avnt ce que vous allez faire et que c'est pour son bien. L'enfant est capable de comprendre que sa maman est fatiguée et qu'elle a besoin de dormir sans se lever chaques nuits ...

Je vous souhaite à toutes un bon courage et tenez-nous au courant de vos nuits ...

@ bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesgraines.fr
clochette
Admin


Nombre de messages : 1081
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Lun 5 Juin - 21:56

Petit info pour toutes les mamans qui pensent que leurs bout d'choux ont mal aux gencives (ce qui est fort probable ... ), une petite visite chez un homéopathe est souvent très efficace, le traitement est alors personnalisé en fonction des symptômes de l'enfant ( il existe des suppositoires qui les soulagent pas mal ).
Un traitement homéopathique de l'enfant d'une amie n'est pas forcément efficace avec son propre enfant ...

Mais bon.... c'est un autre sujet et si vous voulez plus de renseignements n'hésitez pas à aller y poster un petit message !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesgraines.fr
Cigogne
Indispensable
Indispensable


Nombre de messages : 1274
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Lun 5 Juin - 22:11

J'ai lu avec attention le livre sur le sommeil des enfants de Thirion et Chalamelle et plusieurs idées me gênent énormément, notamment celle de la méthode "Ferber" ( chronométrage des pleurs ).
Je me dis que si la maman peut chronométrer, c'est qu'elle est réveillée. Elle doit donc résister à l'envie d'aller auprès de bébé ? que de frustrations pour la maman qui entend pleurer son bébé !
Et si ça ne marche pas ? si bébé continue à pleurer la nuit ? ( si ça marchait vraiment à tous les coups, tout le monde le ferait, depuis le temps... )
Quel est le message envoyé à un bébé qui pleure sans réponse ? ça ne sert à rien de pleurer, je ne t'écoute pas ( même si c'est faux ! aucune maman ne peut faire ça !)... au bout d'un moment, bébé arrête de pleurer : il sait que ça ne sert à rien...

J'ai lu une étude qui m'a beaucoup touchée sur les pleurs justement.
Ce que j'en ai retenu, c'est qu'aucune étude n'a été faite pour mesurer les conséquences à longs termes de la méthode Ferber.

Je vous copie colle le texte :

Bonne lecture,

Cigogne, maman d'Esther, 23 mois...

Ne pas laisser pleurer les bébés

Controlled crying : AAIMH Position Paper. October 2003.

L'Association Australienne pour la Santé Mentale Infantile (AAIMH) se dit préoccupée par la tendance actuelle, dans les pays industrialisés, à vouloir contrôler les pleurs des jeunes senfants. Le contrôle des pleurs est défini comme un ensemble de tactiques destinées à amener les enfants à moins pleurer et à ne plus se réveiller la nuit : laisser le bébé pleurer de plus en plus longtemps avant de s'occuper de lui, ne pas se lever s'il pleure la nuit afin qu'il apprenne à se rendormir seul. L'AAIMH estime que ces pratiques ne correspondent pas aux besoins émotionnels et psychologiques des jeunes enfants, et qu'elles peuvent avoir des conséquences négatives à long terme sur leur santé psychologique.

L'AAIMH fait les commentaires suivants sur le contrôle des pleurs chez les bébés :

Les pleurs du bébé sont un signal de détresse physiologique ou émotionnelle.

Les bébés doivent s'adapter à un monde totalement nouveau, et même de petites choses aux yeux des adultes peuvent être très difficiles à vivre pour eux. Laisser un bébé pleurer sans lui apporter de réconfort, même pendant une courte période, peut être très angoissant pour lui.

Entraîner un jeune enfant à ne pas pleurer pourra effectivement amener un enfant à ne plus pleurer. Mais cela pourra aussi lui apprendre qu'il ne peut espérer aucune aide lorsqu'il en a besoin.

Les bébés à partir de 6 mois éprouvent souvent de l'anxiété lorsqu'ils sont séparés des personnes qu'ils connaissent bien. Cette angoisse s'atténuera lorsqu'ils auront compris que l'absence est un phénomène temporaire et ne présente pas de danger pour eux. Cet apprentissage peut aller jusqu'à l'âge de 3 ans.
Presque tous les enfants cessent d'avoir besoin qu'on les rassure à l'occasion de leurs réveils noctures vers 3 à 4 ans, et beaucoup y arriventplus tôt.
Les enfants se sentiront beaucoup plus en sécurité si leurs pleurs déclenchent rapidement et systématiquement une aide adéquate de la part de la personne qui s'occupe d'eux. Un attachement lié à un solide sentiment de sécurité représente le fondement d'une bonne santé mentale.

Les enfants dont les parents répondent rapidement lorsqu'ils pleurent apprennent à se calmer plus rapidement et facilement, au fur et à mesure qu' ils prennent conscience que leurs besoins émotionnels sont pris en compte.

Le mode de vie occidental et les avis de certains « experts » ont amené à penser que les jeunes enfants doivent dormir toute la nuit sans interruption au bout de quelques mois, voire de quelques semaines. En réalité, les jeunes enfants se réveillent plus souvent que des enfants plus âgés ou des adultes,
car leurs cycles de sommeil sont plus courts. Ces cycles courts ont pour objectif d'augmenter le temps de sommeil paradoxal, dont on pense qu'il est important pour le développement du cerveau.

De nombreux parents se disent épuisés en raison des réveils nocturnes de leur enfant, d'une part en raison de la fatigue physique induite par ces réveils, et d'autre part en raison des attentes irréalistes en matière de sommeil chez un jeune enfant.

De nombreux bébés et de nombreux parents dorment mieux quand ils dorment ensemble. Il n'existe aucune raison valable pour dire qu'un enfant ne devrait pas dormir avec ses parents, et dans la majeure partie du monde l' enfant dort avec ses parents ou avec d'autres membres de la famille, soit
dans le même lit, soit dans un berceau près du lit des parents. Ces derniers ne devraient pas prendre leur enfant dans leur lit s'ils ont consommé de l'alcool ou des médicaments affectant la vigilance, et certaines conditions doivent être respectées (matelas, couvertures.) pour que l'enfant soit en sécurité dans le lit parental.

De nombreux parents ont constaté qu'il était efficace de laisser un bébé pleurer. Dans d'autres cas, cela n'a eu aucun résultat positif, ou cela a été tellement difficile à vivre pour l'enfant et les parents que ces derniers ont renoncé à ce type de stratégies.
Aucune étude n'a été entreprise pour évaluer le niveau de stress vécu par un bébé qu'on laisse pleurer, ou pour en évaluer l'impact psychologique et émotionnel à long terme.


En conséquence, l'AAIMH fait les recommandations suivantes :


Le fait de se réveiller la nuit est normal chez les bébés et les bambins. Cela ne doit pas être qualifié de « problème » sauf si le comportement de l'enfant est tel qu'un problème est évident.

Les parents doivent être rassurés sur le fait que répondre immédiatement aux pleurs du bébé ne risque pas de lui donner « de mauvaises habitudes ».

Le fait qu'un bébé ou un jeune enfant se réveille la nuit peut être dû à l'anxiété générée par la solitude. Dormir avec les parents ou près d'eux est une bonne option, qui permet souvent une bonne nuit de sommeil.

Les pratiques parentales destinées à assurer aux parents une bonne nuit de sommeil ne doivent pas nuire à la santé émotionnelle de l'enfant ou compromettre son développement mental.

Si les parents souhaitent « contrôler les pleurs de leur enfant », cela ne devrait se faire que lorsque l'enfant a acquis suffisamment de maturité pour comprendre que ses parents seront bientôt là, et pour être capable de se sentir en sécurité en l'absence de ses parents. Une telle maturité n'est acquise que vers environ 3 ans ; cela varie suivant les enfants ; observer l'enfant et répondre à ses besoins est le meilleur moyen de déterminer quand un enfant est prêt à dormir seul.

Avant de démarrer un programme de contrôle des pleurs, un professionnel de santé qualifié devrait évaluer soigneusement la santé de l'enfant et la qualité des relations entre les membres de la famille. Les parents devraient être mis en contact avec des associations susceptibles de les aider à gérer les angoisses et difficultés rencontrées par tous les nouveaux parents. Les autres stratégies de gestion des pleurs devraient être discutées avec les parents.

Si l'enfant a déjà expérimenté une séparation d'avec ses parents (maladie, absence.), le programme de contrôle des pleurs ne devrait pas être utilisé.Les enfants qui ont déjà subi une séparation traumatique sont plus vulnérable encore aux effets négatifs du stress qu'ils subissent lorsqu'on les laisse pleurer.

Dans la mesure où les pleurs d'un enfant peuvent amener un parent à maltraiter l'enfant, il est essentiel que les parents puissent bénéficier d'un soutien social, ou d'une aide thérapeutique.

Les parents doivent être avertis qu'il n'existe aucune donnée sur l'impact à long terme, sur le développement émotionnel et sur la santé mentale, du programme de contrôle des pleurs. S'ils souhaitent quand même suivre un tel programme, leur conseiller de prêter attention au niveau de détresse exprimé par l'enfant plutôt qu'au temps pendant lequel on le laisse pleurer, et d'
arrêter immédiatement le programme s'il semble poser un problème quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue
Adepte
Adepte


Nombre de messages : 11
Age : 39
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Lun 5 Juin - 22:54

Moi je commence toujours par aller le rassurer sans attendre, puis je retourne me coucher et je le laisse se calmer seul. Souvent ça marche, mais pas toujours... PArfois il faut retourner le rassurer deux , trois fois.. Et si ça dure trop, je le prends aux bras, le caline un bon moment blotti contre ma poitrine pour qu'il soit bien en sécurité et au chaud, et je le recouche. En principe il repleure 5 minutes et s'endort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clochette
Admin


Nombre de messages : 1081
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Lun 5 Juin - 23:27

Bonsoir cigogne !

Je suis d'accord avec toi mais je ne suis pas contre la méthode du Dr Thirion et du Dr Challamel ...
je suis d'accord pour ne pas laisser un enfant pleurer et pour répondre à ses attentes ou ses besoins.
Tu as l'air d'avoir trouvé un équilibre entre le sommeil de ta fille, ses attentes et ton rythme de vie ... oui, mais toutes les mamans ne sont pas dans le même cas !
Répondre à toutes les attentes des enfants demande beaucoup, beaucoup d'énergie et il arrive parfois que l'on soit au bout du rouleau ...
Il est nécessaire de déculpabiliser les mamans qui dorment avec leurs enfants ou qui ne les laissent pas pleurer mais il est tout aussi important de déculpabiliser les mamans qui les laissent un peu pleurer ! ça n'en fait pas pour autant des " mauvaises " mères.

Cette méthode ne consiste pas à laisser l'enfant pleurer pendant des heures sans qu'il comprenne pourquoi. Au contraire, l'enfant est rassuré par les interventions fréquentes et encourageantes de ses parents. Les premières nuits sont effectivement un peu difficiles mais l'enfant comprend vite qu'il peut s'endormir seul et que ses parents sont toujours là . Je ne vois pas ça comme une punition mais plutôt comme une aide, celle d'aider son enfant à trouver seul le sommeil. Nous savons que les enfants ont besoin de limites pour se construire et je pense que cela s'applique aussi la nuit.

Personne ne peut affirmer qu'une méthode est plus efficace qu'une autre ou meilleur pour les enfants, nous nous devons de proposer différentes façons d'aborder les problèmes afin que chacun puisse y trouver celle qui lui convient le mieux.
Certains parents bercent leur enfant pendant plus de 20 mn pour les endormir chaque soir, à chaqueréveil, pendant des mois ...
Il est normal de les entendre dire qu'ils n'en peuvent plus et il ne faut pas que ses parents continuent à bout de force " parce qu'il est important de ne pas laisser les enfants pleurer ".

Comprends-tu cigogne pourquoi j'ai proposé cette méthode ?
Un enfant aimera toujours autant sa maman même si elle a décidé de le laisser pleurer un peu ...

Ceci est loin d'être contre toi, au contraire, j'ai trouvé ton message très intérressant et ton étude est également très enrichissante,

alors @ très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesgraines.fr
mimose
Incontournable
Incontournable


Nombre de messages : 105
Age : 42
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Mar 6 Juin - 9:36

Perso je ne laisse jamais Manon pleurait ! cette nuit elle a battu tous ses reccords avec 8 réveils au moins !
Mais à chaque fois j'y vais sans attendre et en général, la suçue et le doudou marche sauf une fois dans la nuit où elle m'a tendu les bras ! Une fois dans mes bras elle s'est rendormie en 1 minute et a dormi 3h d'affilée : j'ai pas regrété!
A+
Mimose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cigogne
Indispensable
Indispensable


Nombre de messages : 1274
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Mar 6 Juin - 12:47

Bonjour,

Je comprends tout à fait ta démarche, Magma. C'est en effet un bien dur "métier" que celui de parents !
Une amie dit très justement que "le bureau ne ferme pas la nuit !".

Pour les parents intéressés par un travail de recherche sur le sommeil des enfants, je vous recommande vivement la lecture du livre du Docteur Sears, Etre parents le jour... et la nuit aussi..

Quelqu'un le connaît ?
J'aimerais bien pouvoir partager vos avis sur ce livre.

Cigogne, maman d'Esther, 23 mois, allaitée, qui fait des nuits depuis un mois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clochette
Admin


Nombre de messages : 1081
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Mar 6 Juin - 13:51

Merci cigogne ...

Je ne connais pas ce livre mais je vais essayer de me le procurer ces prochains jours.
Tu m'as donné l'idée d'ouvrir un sujet de " bibliographie " ... Tout le monde pourra proposer des livres pour parents ou enfants sur le sommeil.

Je vais essayer de m'occuper de ça !

@ bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesgraines.fr
mauve
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Mar 6 Juin - 13:55

bonjour,

ça fait plaisir de voir que nous ne sommes pas seules! Wink

Lucas n'a pas de problème pour se coucher le soir et s'endormir! si ce n'est pas l'heure il nous le fait savoir en pleurant, on va le voir et il revient avec nous, on le recouche 15 min après et il s'endort sans problème! Very Happy

Avant il se réveillait pour téter et se rendormait aussitôt, à présent il n'a plus faim la nuit et ne demande plus à téter: dès fois il dort sans se réveillé de 22h à 9h, mais en ce moment c'est plus chaotique! Rolling Eyes il pleure et fini donc la nuit dans notre lit où il dort très bien! je ne sais pas si ce sont ses dents qui lui font mal, de l'angoisse.....
je culpabilisais à l'idée de lui donner de mauvaises habitudes mais les filles m'ont rassurées et puis de toutes les façons je suis incapable de le laisser pleurer, j'ai essayé car on me l'avait conseillé mais je ne peux pas!
je vais donc attendre que cela passe! Laughing

bon je file car Lucas a faim!
mauve

PS: ton livre à l'air intéressant cigogne mais je ne l'ai pas lu (pour l'instant)!


Dernière édition par le Mar 6 Juin - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clochette
Admin


Nombre de messages : 1081
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Mar 6 Juin - 14:11

Bonjour Mauve et bienvenue ...

Tu n'es effectivement pas la seule et j'éspère que tu trouveras ton bonheur sur ce forum ...
Il est effectivement très important de déculpabiliser ...

Si ton coeur de maman a envie de prendre ton enfant contre toi, de le cajoler et de dormir avec, alors n'hésites pas un instant et adieu les préjugés !
Tu es la seule maman de ce bébé et si tu penses que ce que tu fais est bon pour lui, alors... fonce !

Je te conseille d'aller fair un tour dans le sujet du " co-dodo ", cela va peut-être t'interresser.

@ bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesgraines.fr
Tortue
Adepte
Adepte


Nombre de messages : 11
Age : 39
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Mar 6 Juin - 22:05

Juste une pointe d'humour... J'ai été alitée pendant ma grossesse et du coup j'ai lu bon nombre d'articles sur les "il faut, il ne faut pas....", et depuis que Lucas est né et que quelqu'un me dit "tu devrait, il faut que....", je rétorque en riant... que je n'ai décidémment pas le bébé du bouquin !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clochette
Admin


Nombre de messages : 1081
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Jeu 8 Juin - 20:18

Je suis tout à fait d'accord avec toi tortue ...

Je pense qu'il est effectivement bon de lire, de s'informer mais entre la théorie et la pratique il y a un grand fossé ! ( ma formation professionnelle me l'a prouvé plus d'une fois...).
Il faut donc s'écouter au maximum et prendre à droite et à gauche, les idées qui nous conviennent le mieux ( sachant qu'elles ne conviendront pas forcément au bout d'choux ...!).

Ah lala ... c'est vrai que ce n'est pas facile !

courage à toutes !

clochette'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesgraines.fr
patou26
Adepte
Adepte


Nombre de messages : 10
Age : 37
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Ven 16 Juin - 17:04

au début vu son problème au coeur et le fait qu'il fallait qu'il pleure le moins possible, on le prenait dans son bras, on le berçait pour lui changer les idées.

Mais aujourd'hui, s'il pleure pour quelque chose, j'y vais, je le calme et ça passe mais si c'est un caprice, ou s'il veut quelque chose alors qu'on lui a dit non alors il m'arrive de me fâcher, je lui explique qu'il ne doit pas pleurer comme ça pour rien, que maman n'est pas contente et s'il continue de pleurer je le laisse pleurer. On va peut être me dire que je n'ai pas de coeur mais n'empêche que ça marche. Il pleure encore quelques minutes et puis se calme.
Je fais ça pour lui faire comprendre que ça ne sert à rien de pleurer quand on lui dit non à quelque chose et pas pour me faire passer pour une méchante maman. Je pense aussi que ma façon de faire reflète un peu de la manière dont j'ai été élevée. Quand on nous disait non il fallait pas insister. Voilà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caza
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: les pleurs   Dim 25 Juin - 12:21

La nuit, parfois je laisse pleurer (un peu), parfois non. Le plus important je pense est d'apprendre à "écouter" l'enfant.

Au début (2 premiers mois), j'y allais systématiquement car ses pleurs m'angoissaient, donc, c'était peut-être un peu pour me calmer, moi. Certains pleurs sont un appel et d'autres non. (Ca peut nous arranger qu'ils nous réveillent la nuit ou qu'ils aient envie de téter : SI SI !!! J'avais TRES ENVIE qu'il fasse ses nuits et POURTANT... quand il a commencé à les faire, je sentais un manque et s'il pleurait en fin de nuit à 5h du mat, J'ACCOURRAIS !!!)

C'est pas toujours facile de décoder mais je pense que c'est surtout parce qu'on n'arrive pas à prendre le recul nécessaire pour écouter l'enfant et non nous-même et nos angoisses. Il ne nous appelle pas forcément et n'a pas toujours besoin de nous (MALHEUSEMENT ?)
Au début, il pouvait pleurer en dormant ! Il pleure aussi quelquefois pour se décharger avant de s'endormir ou se réveille entre deux cycles et cherche à se rendormir (il peut réussir plus vite que si nous nous déplaçons)...

Maintenant au bout de 6 mois ou presque, j'arrive à laisser pleurer même très fort en restant tout à fait calme quand je sais qu'il en a tout simplement besoin ou que la solution de le reprendre avec moi (s'il est couché) n'est pas adaptée ou ne va rien donner. Par contre, je lui explique doucement pourquoi je le laisse dans son lit. J'arrive même maintenant penser que je suis une bonne mère quand je lui donne l'occasion de pouvoir se redormir (si c'est son besoin) et même s'il a pleuré très fort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les pleurs   Aujourd'hui à 23:25

Revenir en haut Aller en bas
 
les pleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etude sur les pleurs
» Longs pleurs le soir
» les pleurs de bébè
» 18 mois et réveils nocturnes en pleurs
» pleurs pour s'endormir ? Hurlements en fait !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM - Le sommeil et nos enfants :: Les pleurs-
Sauter vers: