Forum sur le sommeil des enfants et les difficultés rencontrées. Lieu d'échanges, de conseils, d'aide et de soutien pour tous les parents.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 allaitement et fatigue : comment procéder ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lune45
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 26/03/2014

MessageSujet: allaitement et fatigue : comment procéder ?    Mer 26 Mar - 13:53

Bonjour,
Je suis la maman d'un petit bout de 4 mois et demie (enfin d'un grand bout devrais-je dire : 70cm, 7,6kg ...!) que j'allaite exclusivement. Depuis 1 mois et demie environ il va à la crèche (au début 3 puis 4 jours par semaine car sinon professionnellement je n'y arrive pas) où il prend des biberons de LM que je tire la journée. Depuis qu'il a 1 mois et demie, il a besoin de ses 12h de sommeil la nuit (entrecoupées de quelques tétées), donc depuis qu'il va à la crèche nous avons mis en place un rituel de coucher (bain, pyjama, tétée, dodo), tout cela suffisamment tôt pour qu'il soit couché pour 19h30 environ. Il a très bien accepté ce rituel. Il s'endort donc entre 19h30 et 20h, et dort ensuite en général jusqu'à 1-2h du matin pour une tétée, puis se réveille à nouveau vers 4-5h, mais il n'y a pas beaucoup de régularité dans les horaires, parfois ça va être 3h-6h, 2h-5h, etc.
La mise en place de ce rituel a également coïncidé avec le passage dans son grand lit, dans sa chambre (il était devenu bien trop grand pour le cocoonababy, et pas vraiment la place ni la possibilité pour un lit de cododo (quant au vrai cododo j'avais peur, qu'il tombe du lit, se retrouve étouffé sous la couette, que son père l'écrase, etc. et du coup je me disais que si je passais la nuit à me réveiller tout le temps pour vérifier qu'il va bien, ce serait pire !). Bref je pense que le rituel a aidé, maintenant après la tétée il s'endort sans souci, qu'il soit éveillé ou pas quand je le pose dans son lit.
Jusque là, je m'étais calée sur son rythme au niveau des tétées de nuit, par souci notamment de ne pas réveiller le papa et que mon fils se rendorme vite et paisiblement, car je n'avais aucune envie de le bercer dans les cris pendant des heures au milieu de la nuit. De plus, je sais qu'hormonalement c'est important pour l'allaitement.
Toutefois, la fatigue se fait de plus en plus sentir, car comme j'ai beaucoup de travail et pas mal de choses à faire en journée également (préparation de notre mariage qui approche !) mon seul moment calme pour travailler est le soir et je travaille en général jusqu'à minuit. Du coup c'est le moment où il commence à se réveiller (ou peu de temps après) donc mes nuits sont très hachées, d'autant que parfois je m'endors pendant qu'il tête, une heure après je me réveille et vais le reposer dans son lit (cf peur du cododo plus haut), bref je me réveille quasi toutes les heures certaines nuits, et le matin je suis claquée (et le reste de la journée aussi !).
Par conséquent, comme il a dépassé 4 mois et que c'est un gros gabarit (cf début), je me demandais s'il avait vraiment faim la nuit ou s'il se réveillait par habitude (puisque depuis sa naissance c'est comme cela) ou pour avoir une tétée-câlin (parfois elles s'éternisent, 45mn, 1h, ou plus)... ? Plusieurs fois dans les dernières semaines j'ai eu des "faux espoirs" (il ne se réveillait pas avant 4h30, 5h) mais à chaque fois ça ne durait qu'une nuit ou deux. La quantité qu'il boit le soir n'a l'air d'avoir aucune répercussion directe sur l'heure de réveil.
Parallèlement ça fait une semaine ou 2 qu'on a remarqué que parfois il a des micro-réveils où il pleure mais que si on intervient rapidement pour lui remettre sa tétine, il se rendort tout de suite.
Donc cela m'a amené à essayer, lorsqu'il se réveille la nuit, de lui remettre sa tétine, et s'il continue de pleurer, d'aller lui parler pour lui expliquer que la nuit il faut se reposer, qu'on ne mange pas la nuit, que maman et papa ont besoin de dormir, etc. (je lui ai expliqué aussi avant de commencer bien sûr). Si je vois que vraiment il a l'air d'avoir faim je lui donne, bien sûr. Ces deux dernières nuits, ça a fonctionné, pas toujours du premier coup ; réveil à 4h et 6h la première nuit, cette nuit 4h30 et 6h. Je ne suis pas très sûre qu'il se soit rendormi après 6h mais en tout cas hier quand je suis allée le chercher dans son lit il était calme et m'a fait un grand sourire... Il ne crie pas de la même façon qu avant la nuit où il hurlait, il fallait vraiment que je le prenne et le fasse téter pour faire cesser les pleurs, si je tentais de le bercer contre moi il se tapait la tête contre ma poitrine. Là c'est différent, j'ai plus l'impression qu'il "chouine" pour demander une présence, de l'attention... Le but dans lequel j'ai fait cela c'est en me disant que s'il n'a pas vraiment faim la nuit, en supprimant les tétées, progressivement, son corps va s'habituer et il ne va plus se réveiller (ou moins souvent) et se rendormir plus facilement, de lui-même, sans le sein.
Toutefois je culpabilise un peu car je ne veux pas "forcer" le rythme de mon fils arbitrairement (là c'est surtout pour une fatigue de mon côté) et surtout je ne veux pas que ça soit mauvais pour lui ou pour mon allaitement, ou contre-productif. Je me pose donc des questions :
- est-ce que des personnes ont essayé cela et est-ce que ça a marché pour éviter que bébé se réveille la nuit ?
- est-ce que cela peut être mauvais pour lui de supprimer les tétées nocturnes (sachant que je peux quand même continuer de stimuler mes seins car en général je tire au tire-lait au moins une fois avant d'aller me coucher, mais cela me fatigue moins que de me réveiller au milieu de la nuit) ?
- est-ce qu'il est encore trop petit ? J'ai lu qu'entre 4 et 6 mois le bébé est physiologiquement prêt à faire des nuits (mais peut-être pas des nuits de 12h ?) ... est-ce vrai ? est-ce que s'il a besoin de réconfort il peut se sentir frustré d'être arbitrairement privé du sein ?
- est-ce qu'il est préférable pour son développement d'attendre qu'il cesse de se réveiller la nuit pour téter de lui-même ? Y a-t-il des études là-dessus ?
- pour les femmes qui ont allaité très longtemps et dont les enfants ont fait leurs nuits (je veux dire sans se réveiller pour téter) tard, comment avez-vous tenu le coup ? La perspective que votre enfant ne fasse jamais ses nuits (ou très très tard) ne vous a-t-elle jamais découragées ?
J'ai pensé à changer d'horaires de travail en me couchant juste après mon bébé et en me levant très tôt, mais alors je ne verrais plus du tout mon mari, et je pense qu'on le vivrait très mal tous les deux (déjà qu'on est crevés et qu'on a du mal à avoir une intimité ...). Or j'ai besoin de lui et de son soutien.
Voilà, avez-vous des témoignages ou des conseils, car je fais peut-être fausse route dans ma démarche ... ? Et si c'est le cas comment faire pour que je puisse récupérer quand même la nuit ? Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lune45
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 26/03/2014

MessageSujet: suite !    Mer 26 Mar - 19:49

Est-ce illusoire de penser qu'en l'"empêchant" indirectement de téter la nuit il va arrêter de se réveiller ? Il semble avoir bien intégré la différence jour/nuit et son rythme de sommeil est bien calé, est-ce que ça signifie qu'il peut se passer aussi de téter la nuit ?
Est-ce qu'il faut que je rajoute des tétées en journée ?
Est-ce qu'il vaudrait mieux que je réduise à une tétée nocturne puis attendre encore quelques temps avant de la supprimer ? Est-ce cohérent ... ?
Je me suis lancée un peu "tête baissée" dans cette essai et j'aimerais avoir votre avis pour savoir si mon bébé risque de souffrir (physiquement ou psychologiquement) de cet arrêt des tétées nocturnes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
allaitement et fatigue : comment procéder ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allaitement et reprise du travail : comment faire accepter les biberons ?
» Allaitement pendant la grossesse
» Gaz, électricité. Comment bénéficier des tarifs sociaux
» retour de couche et lactation
» Généalogie d'une maison, comment procéder?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM - Le sommeil et nos enfants :: L'allaitement maternel et le sommeil-
Sauter vers: