Forum sur le sommeil des enfants et les difficultés rencontrées. Lieu d'échanges, de conseils, d'aide et de soutien pour tous les parents.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prévention de la mort subite du nourrisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clochette
Admin


Nombre de messages : 1081
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Prévention de la mort subite du nourrisson   Mer 13 Sep - 15:51

Prévention de la mort subite du nourrisson

Les morts subites de nourrissons demeurent difficiles à expliquer. Depuis 1990, leur nombre diminue grâce à des campagnes de prévention en faveur du couchage des nouveau-nés sur le dos.

Intolérable, la mort subite du nourrisson survient chez un enfant en bonne santé pendant son sommeil et, lors de sa première année de vie, le plus souvent entre deux et quatre mois. Elle laisse des parents en proie à une souffrance extrême et à un sentiment de culpabilité.

S'il est impossible de consoler une famille touchée par ce drame, il convient de rappeler que, petits et grands, nous sommes menacés chaque jour par la mort. Elle peut survenir au cours du sommeil (les personnes âgées décèdent fréquemment pendant la nuit) mais aussi au volant d'une voiture ou au cours d’activités domestiques... Le risque zéro n'existe pas.

La communauté médicale ne considère pas pour autant la mort subite du nourrisson comme une fatalité mais s'efforce au contraire de comprendre ce phénomène. L'autopsie et l'étude des circonstances ont permis de distinguer les morts inexpliquées des morts dites explicables. Ces dernières ne relèvent pas d'une cause unique. Elles sont provoquées par un ensemble de facteurs de risques : une immaturité du système de contrôle des fonctions vitales, des pathologies (infections respiratoires, reflux gastro-oesophagien, troubles cardiaques...) et certains facteurs environnementaux (la position du couchage sur le ventre, la saison hivernale, la température ambiante, le tabagisme, exceptionnellement les sévices - un cas sur 100).

Les campagnes de prévention lancées en France depuis 1994 en faveur du "dodo sur le dos" ont permis de réduire ce phénomène. Le nombre de morts subites du nourrisson est passé de 1 464 cas déclarés (en 1991) à 539 (en 1995). Ce nombre pourrait encore diminuer jusqu'à moins de 250 cas par an. La sensibilisation de la population doit donc se poursuivre.

sauf avis médical, il convient de coucher bébé sur le dos, le visage dégagé, le corps enveloppé dans un surpyjama, une gigoteuse ou une turbulette. Il peut ainsi respirer librement, réguler sa température. Proscrire oreillers, couettes, couvertures et matelas mou afin d’éviter qu’il enfouisse sa tête. On recommande une température de la chambre de 18°C à 20°C (mais pas davantage) l'hiver et une aération quotidienne d’au moins dix minutes. Par ailleurs, ne pas exposer le nourrisson à la fumée de cigarette. Par ailleurs, gardez-le en position verticale un quart d'heure après la tétée et signalez au médecin tout signe suspect : régurgitation, vomissement, gêne respiratoire ou somnolence...

A l'évocation du danger de mort subite du nourrisson, les jeunes parents ressentent une frayeur bien légitime. Sans doute doivent-ils considérer les mesures de prévention comme le moyen de limiter un risque et non comme une source d'angoisse qui pourrait perturber leur relation à l'enfant.

Claire Manicot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitesgraines.fr
 
Prévention de la mort subite du nourrisson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la mort subite du nourrisson
» Mort subite du nourrisson
» Mort subite
» mort subite de ma petite Goulue
» 30/07/2016: Journée brasserie ouverte Mort Subite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM - Le sommeil et nos enfants :: La mort subite du nourrisson-
Sauter vers: